Le Chant Des baleines
6 octobre, 2006 @ 11:54 Acrostiche

« Le Chant Des baleines » – acrostiche 

L’infini crescendo des saveurs de ma peine

En silences dorés d’un baiser d’eau céans, 

Calme de l’indigo la rive du néant, 

Habille mes pensées de sa mélopée reine. 

  

Amnésie de l’instant au plus profond du trouble, 

Née d’un rêve enivrant sur un sommeil si pâle. 

Tant d’étoiles perdues sur un acte banal… 

D’horizons dissolus, que ma folie redouble. 

  

Elle est là, sur le dos, qui chante à perdre haleine… 

Ses envies ; le fardeau d’une éternelle errance. 

Babillage infortune aux seins de ma souffrance 

Accroche au doux de lune une caudale ébène. 

  

Liberté séduisante ancrée au sort des peaux 

Elle étiole ses pleurs au supplice du temps 

Il en fait sa demeure aux murets envoûtants 

Négligeant sa tourmente à ce tendre adagio. 

  

Élève tes évents au dessus de ma peine ! 

Sirène d’océan, offre un souffle d’Eden.   

 

-h2cristal
rss pas de réponses

Laisser un commentaire

yvanlepape |
liza fieni |
Le GRENIER des MOTS-REFLETS... |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Jean-michel BARRAT Artiste ...
| MIDO
| Porcelaine Laure Selignac